Plus qu'un chiffre, il s'agit d'une date, avec de l'optimisme dedans, ça fait du bien !

En effet, pour Emmanuel Todd* "la mondialisation, c'est peut-être d'abord et surtout le rattrapage universel, l'alphabétisation de l'ensemble de la planète à l'horizon 2030"**.

et poursuivant "Nous devons admettre que l'accès général à la lecture, à l'écriture et à l'arithmétique de base, puis le décollage des éducations secondaire et supérieure constituent ensemble l'un des axes essentiels de l'Histoire".

Puis il arrive à cette conclusion "La faculté de lire et d'écrire est plus qu'une compétence, elle suppose une transformation de l'homme.(...)L'alphabétisation, c'est évident, mène à la démocratie".

*Emmanuel Todd est un démographe-anthropologue (ingénieur de recherche à l'Institut national d'études démographiques) et historien, docteur en Histoire, diplômé de l'Université de Cambridge.

** in Après la démocratie - Gallimard 2008