06 décembre 2011

"Si on perd le triple A, je suis mort"

Cette phrase lâchée en privé par Sarkozy après la nouvelle menace de S&P, montre bien l'obsession actuelle du Président-candidat, qui lui fait dire oui à tout ce que peut demander Angela Merkel. L'objectif n'est pas que la sortie de crise. Qui a soufflé "vivement qu'on le perde ?"   source : Lemonde.fr  
24 novembre 2011

Les agences de notation

Chaque jour ou presque, depuis la crise des subprimes, elles sont les vedettes de l’actualité. Elles atrophient toute vision politique et émasculent tout projet visant au bien commun. Plus que les courbes des sondages d’opinion, des banques centrales aux ministères, de la Chine à l’Europe en passant par les États-Unis, on scrute chaque matin avec nervosité les notations des agences. Mais ces agences de notation financières restent mystèrieuses quant à leur fonctionnement, leurs dirigeants, leurs stratégies et leur influence. Identité... [Lire la suite]